couv30198986

Quatrième de couverture (enfin je ne suis pas sure que cela s'appelle comme ça pour un manga):

Le très puissant robot Mont-Blanc a été détruit sans que l'on sache par qui ou par quoi. Au même moment, un des cadres de groupe de défense sur les lois sur les robots est assassiné...
Deux affaires sans relation apparente... ? Pourtant, sur les lieux du crime, c'est le même ornement en forme de cornes qui a été retrouvé.

Le meurtrier est-il un homme ou un robot ?! Selon les lois sur les robots, c'est impossible, les robots ne peuvent s'attaquer aux hommes. Voilà une affaire sans précédent, étrange et compliquée et c'est l'inspecteur-robot Gesicht qui en est chargé ! Gesicht ne va pas tarder à découvrir l'objectif du meurtrier : éliminer les sept robots les plus forts du monde... dont lui-même, Gesicht, fait partie !

Mon ressenti :

Le début du manga nous plonge immédiatement au coeur de l'histoire : des robots légendaires sont assassinés, détruits. Ce qui m'a plus immédiatement est l'inspecteur Gesicht, qui s'occupe de l'enquête, un robot, certes, mais qui a un comportement bien humain, qui arbore un air placide et songeur en permanence. La façon dont est présentée les robots est très intéressante. ils miment les humains, essayent de leur ressembler d'avoir les mêmes intérêts, sans que nous sachions si cela leur apporte quelque chose d'ailleurs, ni pourquoi il le font. Il est bien question de meurtre ici, même si ce sont les robots les victimes. Que ce soit par le texte ou par l'image les auteurs nous montre que les robots sont beaucoup que ce qu'ils paraissent.

L'histoire est très bien servie par l'image (et vice versa). Les dessins sont réalisés avec précision. il n'y a aucun visage non fini comme dans certains mangas.Il y a même de beaux paysages très détaillés.  J'ai été agréablement surprise par ces dessins très précis.

Je me suis vite prise d'affection pour l'inspecteur Gesicht. Il fait son travail avec toute la minutie d'un robot et son air taciturne, tout en se demandant s'il ne devrait pas emmener sa femme en vacances... Sauf que les vacances ou les voyages sont des notions abstraites pour lui (peut-on dire cela d'un robot? c'est tout le questionnement u'apporte ce manga). Qui peut également résister au robot de combat devenu majordome et qui veut apprendre à jouer du piano? Les différents ont tous leur propre caractère qu'on appréhende avec joie au fil des pages. 

S'il y avait un moment à retenir, ce serait sans doute quand le robot de combat veut jouer du piano et qu'il semble avoir plus d'humanité que l'homme pour qui il travaille, qui le rejette uniquement parce que c'est un robot. Pourquoi tenir compte des désirs d'un robot, si ce n'est qu'une machine ?

Voici un manga qui pose beaucoup de questions sur ce qu'est un être humain, ce qu'est l'humanité. L'enquête policière nous tient en haleine, les dessins nous plongent au coeur du récit et le sujet interpelle. tout ça pour un manga! J'avoue que je suis conquise et que c'est le premier manga qui me plaît vraiment. Je compte bien lire la suite.

 ABC Imaginaire 2013 bis copie 6/26