couv39827230

Quatrième de couverture :

Au cœur de Woltan, tandis que se lèvent les premières tempêtes de neige, Nils, Karib et Olen luttent encore pour survivre. La menace du complot pèse plus que jamais, dans cet immense royaume où les assassins règnent en maîtres. Loin, très loin au nord, s’étendent les Terres de Cristal, dont les glaces éternelles dissimulent un terrible secret.

Dans le luxe des palais où chacun pourrait être un traître, les fugitifs sans mémoire savent désormais qui ils sont. Mais le danger n’en est que plus grand, car la vérité se rapproche…

 

Livraddict m'a permis de lire ce troisième opus du Puits des mémoires dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Scrinéo et je les en remercie. j'avais trop hâte de le lire et je ne fus pas déçue.

Un petite piqûre de rappel, les liens vers les précédents tomes : le tome 1 et le tome 2.

 

Mon ressenti :

M. Katz nous avait laissé à la fin du tome 2 avec une révélation étourdissante. Le tome 3 démarre comme s'il n'y avait pas eu de pause, de coupure entre les deux tomes, c'est à dire sur les chapeaux de roues! Le lecteur n'est pas ménagé et si l'on croit tout savoir, que nenni! Jusqu'à la fin du livre, l'auteur distille les rebondissements et les moments plus calmes où l'on retrouve la camaraderie qui unit nos trois héros d'origines si différente. Et la fin, le fin, la fin!!! Gabriel Katz joue avec ses lecteurs, ça c'est sûr, j'ai failli crier de dépit, avant de tourner une page (je n'en dit pas plus à chacun d'avoir la surprise).

Le style est toujours très fluide et entraînant. Gabriel Katz manie avec art l'alternance entre  les moments de calme et les instants plus épiques. Je n'ai jamais été ennuyé par les descriptions de paysage ou de bataille, elles sont justement dosées.

En décrivant les petits faiblesses de nos héros (comme les sucreries pour Nils), l'auteur les rends plus proche, plus humains. Décidément Nils reste mon chouchou, grand dur au coeur tendre, combattant implacable qui craque devant un renard... Olen est bien remonté dans mon estime depuis le tome 1, finalement même si son comportement au début de l'épreuve qu'il traverse rappelle ses accès d'enfant gâté, il en ressort grandit. Enfin Karib a un comportement assez égale, il a bien assimilé son ancienne existence, tout en étant conscient des atouts que lui a apporté son aventure à Helion. Ces trois héros sont vraiment attachant et j'avoue les quitter avec un pincement au cœur.

Tout le livre m'a plus, mais j'ai particulièrement apprécié les instants où Nils était avec des animaux. Ces moments ou la gentillesse et l'humanité de ce guerrier implacable, se montrent au grand jour.

J'ai donc lu ce tome avec un grand plaisir et un peu de stress aussi. Le tome 2 reste mon préféré car c'est là qu'il y a eu les révélations les plus surprenantes, mais ce tome 3 n'en est pas loin. J'ai particulièrement apprécié que l'auteur ne tombe pas la facilité et évite l'écueil du cliffhanger, en redonnant la mémoire à nos compères d'un claquement de doigts, même si cela peu s'avérer frustrant. Il y aurait matière à faire bien d'autres tomes, mais en s'arrêtant là, nous pouvons dire au revoir à Nils, Olen et Karib sans déception, juste à regret. Vivement que Gabriel Katz écrive un autre livre!