couv58383091

ID :

Auteur : E. E. Knight - Editions : Milady - Parution : 05/09/08 - 500 pages - prix : 8,20 € - genre : fantasy

 

Quatrième de couverture :

Au plus profond d'une caverne, dans les montagnes, naît une couvée de dragons. Les quatre petits appartiennent à une espèce en voie d'extinction : ils sont le dernier espoir de survie de leur peuple. Mais des nains font irruption et sèment la mort dans la caverne. Seul le jeune Auron parvient à s'échapper. Spécimen rare de dragon gris sans écailles, uniquement armé de son esprit, de ses griffes et d'un instinct de survie sans limite, il décide de partir en quête de ses semblables. C'est le début d'un long périple dans un monde dangereux, peuplé d'elfes mercenaires et d'humains violents, où il rencontrera des alliés improbables et découvrira sa véritable nature.

 

Le titre m'avait tout simplement convaincu d'acheter ce livre. arrivé dans ma pal il y a plus de deux ans je pense, c'est Mypianocanta qui m'a aidée à l'en sortir.

 

Mon ressenti :

Voilà une histoire de Fantasy qui pourrait sembler classique. Il y a un héros qui se retrouve orphelin et qui part à la recherche des autres membres de sa famille. Il croisera des nains, des elfes... L'originalité est que ce héros est un dragon et toute l'histoire sera vu de son point de vue. C'est le point positif de ce livre, de la sortie de la coquille aux premiers émois amoureux, nous allons poursuivre cet animal légendaire, vivre son premier envol, sa découverte du monde, ses premiers jets de flammes.

L'auteur arrive bien à nous faire adopter ce point de vue de dragon, en situant le début de l'histoire lors de sa naissance. Comme Auron, nous allons découvrir son monde par étape : la couvée et sa mère, puis la grotte, puis le monde extérieur... Si ce début de l'histoire est très bien mené, je n'ai pas accrochée à la suite. J'ai bien aimée suivre cette aventure épique, mais je n'ai pas été emportée par le récit. J'ai du mal à expliquer pourquoi. L'histoire n'est pas incohérente, ce n'est pas mal écrit, mais la mayonnaise n'a pas pris. J'ai trouvé qu'il y avait des longueurs.

Au final, une histoire bien écrite, avec un point de vue intéressant, mais un problème de rythme qui m'a un peu ennuyé.

100255062n°4 Challenge ABC 2014 copien°17 challenge3n°10