plat-1-w3-le-mal-par-le-mal-100-dpi

ID :

Auteur : Jérôme Camut & Nathalie Hug - Editions : Télémaque - Parution :  22/01/2015 - 752 pages - prix : 22 € - genre : thriller

 

Quatrième de couverture:

Sous le choc de la découverte du responsable de sa séquestration, la journaliste Lara Mendès décide de se reconstruire loin du site d'info W3 fondé avec ses proches pour dénoncer les dysfonctionnements de la justice.
Pendant que Léon Castel, l'activiste ingérable et porte-parole du site, poursuit ses actions coups de poings, une vague de meurtres violents cible des officiers de police partout en France.
Alors que tout semble mis en oeuvre pour étouffer l'affaire, la Web TV est convaincue de tenir sa nouvelle bombe médiatique.
Fragilisée par des tensions internes et de violentes pressions extérieures, l'équipe de W3 se retrouve bientôt plongée en plein chaos.

 

Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais il y a peu de temps j'avais fait un top ten sur "Les 10 livres à paraître en 2015 que vous attendez impatiemment" et Le mal par le mal en faisait partie. Je m'étais régalée avec la lecture du tome 1 "Le sourire des pendus" de Jérôme Camut & Nathalie Hug (Prix des Lecteurs du Livre de Poche) l'année dernière et j'avais terminé ma chronique par : "Ce qui manque ? La suite !". La voici enfin et pour couronner le tout, j'ai eu la chance d'être retenue pour la recevoir dans le cadre du dernier Masse critique de Babelio. Un grand merci à Babelio et aux Editions Télémaque.

Mon ressenti :

Les auteurs ont été très gentils avec nous, lecteurs, un résumé d'une page condense les 750 pages du précédent opus. Il est très court, mais permet de se rappeler un peu toute l'histoire. Si celle-ci était touffue, que dire de ce tome 2 ! Tout d'abord, on a à peine le temps de se réapproprier les personnages, qu'il leur arrive des misères. Le stress est au rendez-vous, le jumeau maléfique du suspens. Meurtres inexpliqués de policiers, menaces contre le site W3, une Lara Mendès traumatisée par son rapt et les sévices qu'elle a subis... Il y a de quoi faire. Le début du livre est "rassurant", on retrouve des personnages connus, dans des situations qui leur sont propres, puis peu à peu tout devient plus complexe, les histoires sont plus profondes et s'entremêlement. On en vient à douter, qui est gentil, qui est méchant ? Comme pour le précédent tome, l'histoire nous happe et l'on se retrouve à dévorer les pages jusqu'à ce que l'on repose le livre terminé en criant : NONNNNNNNNNNNNNNNNNNN!!!!!

Je ne sais pas comment travaillent Jérôme Camut et Nathalie Hug, mais ils ont trouvé une recette magique pour rendre leur écriture efficace et addictive. Elle est facile à lire, mais n'est pas simpliste, toute l'histoire est très bien construite. Ils excellent dans la gestion du rythme du récit, ni trop lent, ni trop rapide, rien à redire.

Une des richesses de l'univers de W3 est la multitude de ses personnages. Nous en avons rencontré la plupart dans le tome 1 : Lara, son frère Valentin, Jo Liéras, Leon Castel, Arnault  De Battz, Sookie Castel et ses boîtes.... On en apprend un peu plus sur chacun. Il faut dire qu'ils ont de sacrés caractères (et de sacrés casseroles aussi).J'ai un petit faible pour Hervé Marin, ce grand idiot si gentil. Puis l'on découvre de nouveaux personnage comme le fameux Kalinine, tout juste évoqué dans le tome 1.

Je rajouterais une mention spéciale pour la maquette et la mise en page. Il y a une double couverture très belle et la présentation du texte est très aérée.

Au final, une lecture qui comme le précédent opus m'a séduite au point de me clouer 5 heures d'affilée sur ma chaise (pour lire les derniers 3/4 du livre). Une histoire plus complexe qu'il n'y paraît, avec un rythme très bien géré, des personnages attachant : Un véritable page turner. En deux mots : à lire ! Mais attention : les auteurs doivent être un brin sadiques et ils vous en feront voir de toutes les couleurs.