couv10421334

ID :

Auteur : Richard Ford - Traduction : Olivier Debernard - Couverture : Benjamin Carré  - Editions : Bragelonne - Parution :  18/03/15 - 480 pages - prix : 22€ - genre : Fantasy

 

Quatrième de couverture:

Bienvenue à Havrefer... Sous le règne du roi Cael l'Unificateur, la vaste cité portuaire de la côte sud a été, durant des années, un symbole de puissance, en maintenant une paix fragile sur les Etats Libres. Mais aujourd'hui, une ombre grandissante plane sur la cité en la personne du redoutable seigneur de guerre des Elharim, Amon Tugha et de son messager qui est parvenu à s'introduire dans la cité pour exploiter en leur faveur les réseaux criminels souterrains. Lorsqu'en plus une sombre et terrible magie, depuis longtemps oubliée, semble réapparaître, cela pourrait bien être le début de la fin !

 

Quelques mots :

Bragelonne a fait pas mal de bruit pour annoncer la sortie de cette nouvelle série de Fantasy. En fan du genre, j'étais bien tentée. Un grand merci à Babelio qui m'a permis de le découvrir dans le cadre de son opération Masse Critique. 

 

Mon avis :

Le début du livre est un peu surprenant, chaque chapitre est consacré à un personnage, sans aucun lien apparent avec les personnages déjà présentés. A travers leur histoire on découvre peu à peu la ville de Havrefer et l'histoire des Etats Libres. Il faut attendre une centaine de pages, pour que progressivement les différentes histoires se relient, tout en restant multiples. En toile de fond, il y a la guerre avec Amon Tugha. En premier plan l'histoire de la princesse Janessa, les activités crapuleuses et néfastes de la Guilde, des meurtres maléfiques perpétrés en utilisant la malégie... J'avoue que c'est ce dernier point qui m'a le plus passionnée. Chaque bout d'histoire est prenant. On peut rester frustré par la fin, car finalement ce tome sert principalement d'introduction et la plus grosse part de l'action n'est qu'effleurée.

J'ai trouvé la construction du livre intéressante. En nous présentant les personnages un par un, l'auteur permet au lecteur de s'y attacher. Cela rend également le récit plus dynamique en ne se perdant pas dans des pages de descriptions. Le reste de la trame est très classique. J'ai un peu tiqué parfois sur des phrases qui me semblaient trop contemporaines et qui ne collaient pas avec le reste du texte, mais cela ne fût pas fréquent.

La palettes des personnages principaux est très larges et variée. Il y a entre autres Rivière l'assassin hors pair, Merrick le beau nobliau désargenté et criblé de dettes grâce aux jeux et à l'alcool. Mais aussi la petite Loque qui souhaite rejoindre la guilde, Nobul, un ancien mercenaire, dont on pressent qu'il aura un rôle important à jouer. Kaira la guerrière, mais dont le comportement était vraiment trop caricaturale. Celui qui m'a le plus amusé est Waylian, l'élève en malégie pas très doué, terrifié par son professeur, dont j'ai hâte de suivre les prochains aventures.

Pour conclure, Richard Ford nous propose un récit de Fantasy assez classique au niveau de la trame de fond, mais avec une construction originale. J'ai passé un bon moment à la lecture de ce livre et j'ai notamment apprécié la multitude des personnages dépeinte par l'auteur. J'ai hâte de pouvoir lire la suite de leurs aventures.

 

D'autres avis chez : Sia, Phooka...

grande banniren°26