visuel-anthologie2015

ID :

Direction : Jean-Claude Dunyach - Auteurs :  Raphaël Albert, Pierre Bordage, Lionel Davoust, Jeanne A. Debats, Silène Edgar, Estelle Faye, Sophie Jomain, Sylvie Miller et Philippe Ward, Olivier Paquet, Adrien Tomas -  Editions : Mnemos   - Parution :  05/06/15 - 206 pages - prix : 18€ - genre : nouvelles, Fantasy

 

Quatrième de couverture:

Quoi de commun entre la lourdeur disgracieuse d’un troll et la noble légèreté d’une licorne ? Entre une créature que la légende populaire associe à la virginité et une autre qui patauge dans la boue des bas-fonds ? Dix auteurs (dont un bicéphale) ont imaginé des rencontres improbables entre ces deux figures classiques de l’imaginaire, pour bousculer un brin les évidences et rappeler que les contes sont faits pour être détournés. L’anthologie comporte des textes plus gais que désespérants, l’époque ayant bien besoin de tendresse, d’humour et de licornes. De trolls aussi, soyons justes…

 

Quelques mots : 

Voici venu le temps des rires et de la traditionnelle lecture commune post Imaginales!!! Qui, que, quoi? hein ? Je vous explique : pour la troisième année consécutive, je lis l'anthologie des Imaginales en lecture commune avec Snow et Blackwolf. Un grand moment de l'année, à n'en pas douter. Je n'avais toujours pas écouté la table ronde des Imaginales qui présentait l'anthologie, heureusement les podcast d'actuSF sont là, donc je ne savais pas à quoi m'attendre, à part à des Licornes et des Trolls bien sûr!

 

Mon avis :

Ne changeons pas les recettes qui gagne, je vais vous parler des textes un à un :

  • Préface de Jean-Claude Dunyach

Changement cette année, après trois ans de duo Davoust-Miller, c'est au tour de Jean-Claude Dunyach de diriger l'anthologie. La préface nous met bien en appétit, avec un début très sérieux sur l'histoire des trolls et des licornes, mais qui dérape vite vers les blagues de second degré et quelques allusions scabreuses, pour notre plus grand bonheur. Une préface qui m'a m'a beaucoup plu et très prometteuse.

 

  • Jötnar de Jeanne-A Debats

J'ai été un peu perdue au début de ma lecture. Suite à la préface, je ne sais pas pourquoi,  j'ai cru que l'auteur allait partir sur une parodie. Que nenni, ici le récit est très sérieux, construit comme les mythologies nordiques. Le texte est vraiment très bien écrit et à la fin de la nouvelle, on a l'impression d'avoir lu un livre entier. Le bémol, je bloque un peu sur la mythologie, le plus, une licorne bien loin des " gentilles licornes".

 

  • La chasse à la licorne d’Estelle Faye

Ce texte m'a beaucoup plus ! Je me suis laissée bernée par l'auteur, sur l'identité de la licorne, même si Blackwolf avait tout compris, lui.  Une nouvelle dans un univers classique de fantasy, qui m'a bien fait sourire. Il y a deux duos, les méchants et les gentils. Les gentils sont très sympathiques et marrant, les méchants (les nobliaux) se font rouler et c'est délectable.

 

  •  Ekasrinn de Pierre Bordage

Les nouvelles de Pierre Bordage m'avaient laissée de marbre dans les deux précédentes anthologies. Quelle surprise avec celle-ci! L'auteur nous propose un troll humain, sous la forme d'un jeune de banlieue particulièrement agressif. Certes il utilise pas mal de raccourcis pour décrire les banlieues (genre le meilleur ami qui est parti en terre sainte...), la licorne aurait sans doute été plus intéressante si elle avait été moins réelle... mais mon petit côté fleur bleue s'est laissé attendrir par le discours sur l'amour et j'ai trouvé le personnage principal très bien décrit, ainsi que les rapports humains foireux. En tout cas cette nouvelle qui prend la forme d'un conte moderne, est originale.

 

  • Bienvenue à Magicland de Lionel Davoust

Ah! Du fun, beaucoup de fin avec cette nouvelle!!! Le troll de l'histoire travaille dans un parc animalier et s'occupe des licornes. Voilà pour le décors Au passage, je précise que les licornes pètent des arc-en-ciel, envoi des nuages de paillettes quand elles se déplacent.... elles ont donc tout le côté "mimi" du stéréotype de la licorne moderne, mais elles sont aussi carnivores, là on retrouve le côté plus mythologique du bestiaux. En tout cas, cela fait un joyeux mélange. Notre troll ayant beaucoup d'états d'âme, nous allons le suivre dans ses séances de psychanalyse. C'est très bien trouvé. Avec beaucoup d'humour, Lionel Davoust nous donne quelques pistes de réflexion sur ces fameux parcs animaliers. Le bonus : le secret de la reproduction de la licorne.

 

  • Touellerezh de Olivier Paquet

Voici une nouvelle un peu frustrante. En effet, l'auteur nous propose un scénario intéressant, ici on touche plus à l'urban fantasy avec une licorne conseillère de la royauté, avec de nombreuses idées, de la magie... Mais parfois les transitions sont un peu bancales et l'histoire s'avère en fait trop condensée. Donc une nouvelle frustrante, car j'ai le sentiment qu'il y avait de quoi faire beaucoup plus avec ce texte.  Mais j'ai quand même passé un bon moment.

 

  • Le troll médecin de Silène Edgar

Ce texte est écrit à partir du texte de Molière, que je ne connaissais pas. Donc pas de comparaison possible pour moi. J'ai surtout apprécié le début où le monde est présenté. Il est très originale, assez caricaturale certes, mais drôle (les trolls sont les lettrés de l'histoire, les licornes sont belles, mais stupides). La fin m'a moins passionnée, mais elle portait bien la réflexion sous-jacente. En effet, l'auteur nous propose un texte sur l'importance de la lecture, de l'éducation, porté par une nouvelle amusante.

 

  •  Le double destin du taquin  (ou Comment parfois reculer au lieu de jouer au Malin pour ne pas se faire… Bousculer) de Raphaël Albert

Le recueil mérite d'être lu rien que pour cette nouvelle! Sous la forme d'un poème, l'auteur nous narre les déboires d'un farfadet. Oui, vous avez bien lu, un poème, alternant vocabulaire châtié et argot, bourré d'humour. C'est simple, j'ai rigolé tout du long. Les rimes sont riches (empalement, dans le fondement) et la chute (douloureuse pour certain) surprenante !

 

  • Les yeux du troll de Sophie Jomain

Cette nouvelle est très mignonne. C'est un conte pour enfant. La forme est très classique, la fin sans surprise. Même si c'est très bien écrit, cela fait très bizarre après le texte de Raphaël Albert.

 

  •  Trolls, Licornes et Bolognaise de Adrien Tomas

L'auteur reprend tous les stéréotypes de l'urban fantasy, versant héroïne badass, pour mon plus grand bonheur. Je lirais avec plaisir un texte plus long avec la même héroïne. Le gros bémol, c'est la fin. Elle est très rapide, genre j'ai aqua-poney, il faut que je vous laisse, vite il faut que je conclue. Le petit bémol, ça manque de baston. 

 

  • Dans la tête de Georg Trollevitch de Sylvie Miller et Philippe Ward

Les auteurs nous présentent une sorte de fan fiction des Imaginales, dont les personnages principaux sont des auteurs régulièrement présents et un fan incontournable. Même si j'ai apprécié reconnaître les lieux, les personnes, j'avoue ne pas avoir accroché à l'humour, un peu trop scatologique à mon goût. 

 

En conclusion, une anthologie sans mauvaise surprise, avec des textes très variés que ce soit dans le style que dans les histoires. Le niveau global est plutôt bon et j'ai apprécié la plupart des univers développés, avec un coups de cœur pour la nouvelle de Raphaël Albert. A l'année prochaine pour l'anthologie 2016 !

 

Les avis de mes co-lecteurs de choc : Snow, Blackwolf.

D'autres avis chez : Bibliocosme...

 

Bonus :

Vous n'aurez pas la teneur de nos échanges, mais en vrac je peux vous dire que nous avons parlé de : courgettes, messagerie rose, rats, mariage, tupperware, chat....mais aussi urban fantasy, lecture en VO....

logo CRAAA bisn° 2  challenge-summer-short-storiesn°2

grande banniren°29