couv41475219

ID :

Auteur : Adrien Tomas -  Edition : Hélios - Parution :  /11/13-  704 pages - Prix :  11,90 € - Genre : fantasy

Prix Imaginale 2012.

 

Quatrième de couverture :

Cinq royaumes se font la guerre depuis des générations, ils s’unissent enfin pour détruire le sixième situé en leur cœur, une immense forêt sauvage dont on dit qu’elle abrite toutes les créatures des contes et des légendes. Mais voici six personnages aussi différents que l’eau et le feu qui se découvrent les protecteurs du Sixième Royaume.

 

Mon avis :

Arrivé dans ma pal lors des Imaginales (je ne sais plus lesquelles, mais en tout cas c'était "la faute de" ou plutôt "grâce à" Harmonie), j'ai enfin sorti ce joli pavé de mes étagères.

Êtes-vous prêt à partir dans une grande épopée ? Si oui, continuons, sinon dommage pour vous. Un peu de préparation, il en faut pour, ce livre de 700 pages très dense, mais l'on n'est pas déçu.

Le début est un peu déstabilisant, car on change de personnage à chaque chapitre. A peine le lecteur retient le prénom d'un personnage qu'il se retrouve propulsé dans un autre royaume, parmi d'autres intrigues. Heureusement, au bout d'une soixantaine de pages, quelques liens commencent à apparaître. Ouf l'auteur n'a pas décidé de raconter 15 histoires différentes, totalement indépendantes ! Et là, cette histoire, justement, commence à devenir passionnante. Tout s'entrelace, on commence à comprendre quel est l'enjeu de cette geste et on lui découvre une portée que l'on n'imaginait pas. Combats, intrigues, découvertes, surprises vont se succéder et l'histoire reste intéressante jusqu'au bout, bien qu'un peu longue parfois.

L'auteur nous tient en haleine, grâce à sa plume. La narration est bien rythmée et le suspens ménagé. Malgré la diversité de ses personnages, des espèces, jamais il ne s'emmêle. Pas de révolution pour le fond, on est bien dans de la Fantasy épique, mais une écriture très agréable à lire.

Une des grandes richesses de ce livre tient dans la diversité de ses personnages. Autant vous dire qu'ils sont très nombreux, impossible de ne pas trouver son bonheur. Et si les humains ne vous conviennent pas il y aura toujours les autres espèces. N'en attendez pas trop des elfes, Adrien Tomas prend un malin plaisir à détourner les caractéristiques des espèces que l'on trouve classiquement dans la fantasy. Pour les elfes, ils sont plutôt du genre "fin de race", pour les dragons " grosses vaches". Difficile de dire qui j'ai préféré, peut-être Corius, le demi-nain, bougon au grand cœur... Ou bien Llir le barde soldat... 

Pour conclure, j'ai passé un très agréable (et long) moment à découvrir cette geste. Les personnages sont variés et foisonnants, l'univers très bien décrit et l'intrigue assez dense. De la Fantasy assez classique sur la forme, mais surtout très agréable à lire. J'ai maintenant hâte de découvrir les autres livres d'Adrien Tomas.

 

"- Le père sera détruit, son peuple massacré et la Grande Forêt brûlée, résumé Lilthlyn. Les esprits disparaîtront et avec eux, une bonne partie de ce que vous autres Humains appelez magie.  Les rêves des hommes seront vides et ternes, et leurs esprits seront dévoués à la nouvelle Âme du Monde. Ils amèneront le progrès jusqu'à un point qu'ils ne pourront plus contrôler, et se détruiront eux-mêmes.  Alors l'Autre élèvera une autre race au-dessus des autres - peut-être les Nains-et il recommencera, à l'infini, jusqu'à ce que le soleil s'éteigne."

 

D'autres avis chez : PtitetrolleNelfe, Blackwolf, Amarüel, Sia, Xapur, Dup...

coupe_quatre_maisonslogo challenge 2destockage-pal-duo-600x367

AdrienTomasABCImaginaire2016