royaumeventcolere

 ID :

Auteur : Jean-Laurent Del Socorro -  Editions ActuSF - Parution : 06/03/15 - 288 pages - Prix : 18€ - Genre : fantasy, historique

 

Quatrième de couverture :

1596. Deux ans avant l'édit de Nantes qui met fin aux guerres de Religion, Marseille la catholique s'oppose à Henri IV, l'ancien protestant. Une rébellion, une indépendance que ne peut tolérer le roi. À La Roue de Fortune se croisent des passés que l’on cherche à fuir et des avenirs incertains : un chevalier usé et reconverti, une vieille femme qui dirige la guilde des assassins, un couple de magiciens amoureux et en fuite, et la patronne, ancienne mercenaire qui s’essaie à un métier sans arme. Les pions sont en place. Le mistral se lève. La pièce peut commencer.

 

Mon avis :

Des fois, on entend tellement de bien d'un livre qu'on est un peu inquiet en le commençant, trop d'attente peut tuer un livre. Ici il n'en fût rien, mes attentes ont été largement récompensées !

Pour une fois, je commencerai par parler de l'écriture de l'auteur. J'ai beaucoup aimé la narration au présent, qui dynamise le récit. Les chapitres sont courts et s'enchaînent avec un rythme enlevé. Cela changeait vraiment de mes dernières lectures, et avait comment un petit goût de fraîcheur très agréable.

Le cadre m'a également sorti de mes habitudes. L'histoire prend place pendant la république de Marseille et j'avoue que cette période historique m'était inconnue. J'ai vraiment apprécié ce cadre "réel" augmenté par un peu d'artefact de fantasy, avec les artbonniers et leur magie.  Le tout se mêle très bien et donne un fond passionnant pour une histoire pleine de combats, d'intrigues, de meurtres, de politiques, d'amour. L'auteur alterne entre les souvenirs et le présent, ce qui permet de découvrir individuellement l'histoire de chaque personnage, tout en gardant le suspense sur ce qui se passe à Marseille en 1596. Il arrive à nous tenir en haleine jusqu'à la fin, qui arrive bien trop rapidement.

Ces personnages plein de gouaille et de caractère sont également l'une des grandes richesses de ce roman. On va suivre leur histoire personnelle, puis, le lecteur va les voir s'entremêler afin de former une histoire riche en rencontres. Une mention spéciale pour Axelle, qui change de beaucoup d'héroïnes rencontrées lors de mes lectures. Cette mercenaire tente comme elle peut d'être une mère et une aubergiste, alors qu'elle n'aspire qu'à retourner au combat. J'aurai aimé en apprendre plus sur elle, comme pour la majorité des personnages. Je suis d'ailleurs ravie que l'auteur nous ai gratifiés d'une nouvelle sur Gabin. Elle est très touchante, juste parfaite.

Pour conclure, j'ai tardé à lire ce livre, alors ne faites pas comme moi, lisez-le dès à présent. Vous passerez un très bon moment, tout en apprenant plein de choses. En plus, c'est un one-shot, donc pas de suite à attendre ou de série interminable, quoi que ... j'en redemande, moi !

 

"Le passé. On voudrait l'oublier mais lui ne nous oublie pas. On sait qu'on ne peut pas le changer, qu'il est trop tard et pourtant on espère qu'il s'effacera un jour. On comprend finalement que la seule façon de le supporter c'est de vivre avec lui."

"C'est d'un ridicule ! C'est comme si je disais que notre bon pape était en réalité le chef d'une secte de riches commerçants et de familles de nobliaux qui s'élisent cardinaux entre eux pour manipuler les Rois d'Europe depuis le Vatican. "

 

D'autres avis chez : Blackwolf, Sia, Xapur, Rose, LicorneLorkan, PtitetrolleLune, Dionysos, Bouddica, Lhisbei, Shaya, Julien...

logo challenge 2Fantasy n°2 destockage-pal-duo-600x367thème 1 ABCImaginaire2016 D