LogoBiblioMJ

 

IMG_0379Zalim

Un mois assez raisonnable, sachant qu'il y avait les Utopiales! (Histoire de rire, retour sur 2014).

Je ne suis pas très en avance et en plus, c'est quand tu as fait toutes tes photos (genre novembre, décembre, janvier...) que tu te rends compte que tu as oublié un livre!!!!! Arghhhhhhhhhhhhhhhhh!!! Bon tant pis. Je vous mets la couverture.

Les Utopiales

IMG_0380

Utopiales 2016 : The anthologie, l'achat obligé, habituel ect.

Combien de doigts a un extraterrestre ? de Roland Lehoucq, Sébastien Steyer et Marc Boulay : L'achat imprévu, dans le style des encyclopédies sur des animaux imaginaires que j'adore

Je suis la reine de Anna Starobinets : Depuis le temps que j'en entends parler, l'auteur était là en plus, donc craquage. Des nouvelles fantastiques.

 

Partenariats, concours

IMG_0381 zalim

Afterparty de Daryl Gregory : Grâce à Masse critique de Babelio, j'ai enfin pu découvrir ce roman de SF. Pas la peine d'en dire plus puisque je l'ai chroniqué ;-)

Les aventures improbables de Julie Dumont de Cassandra O'Donnell : Alors là ce sera la grande surprise. J'aime beaucoup la série d'Urban Fantasy de l'auteur, là on est dans le registre contemporain. Merci à Between Dreams and Reality pour leur concours.

Zalim de Carina Rozenfeld : Encore merci à Babelio pour cette première lecture de roman de l'auteur (j'avais lu quelques nouvelles avant). Fantasy jeunesse, également déjà chroniquée (oui je sais on est en février et ça date de novembre ;-) )

 

Crowfunding

IMG_0382 IMG_0383

Gotland de Thomas Day et Nicolas Fructus : Comment vous parler de cet étonnant beau livre. Texte mais surtout illustrations, montage photo du géniallissime Nicolas Fructus, le tout dans l'univers de Lovecraft. Des goodies comme s'il en pleuvait.  Un beau crowfunding.

 

Adar, Retour à Yirminadingrad (Yirminadingrad - 4)  : Encore un ovni avec ce livre collectif, composé de nouvelles basées sur des illustrations. Le mystère est entier sur qui a écrit quoi.  Toutes les infos ici pour vous parler de ce livre, du pourquoi du financement...