Pickwik

ID :

 Auteur : Eva Giraud  - Edition : Edilivre - Parution : juillet 2012 - 286 pages - Prix : 24€ - Genre : jeunesse, fantastique

 Quatrième de couverture :

Geneviève et David emménagent à Pickwik, un charmant petit village très loin du brouhaha de la ville et des gens pressés. Mais entre un inventeur loufoque comme voisin, un maire qui change de personnalité au moindre stress, un chat psychopathe et des habitants tous plus délurés les uns que les autres, peut-être leur sera-t-il difficile de s'adapter à cette nouvelle vie. Surtout avec cette histoire de coccinelle, emblème de Pickwik et ardemment recherchée par le Club des Pipes : si David semble apprécier ce petit coin perdu, Geneviève, elle, se demande si le village n'est pas l'annexe d'un asile de fous...

Logo13/16 Logo Jeunesse et Young Adult 3/4

Mon ressenti :

Je me suis très rapidement laissée entraîner par l'atmosphère doux dingue de ce livre. Tout n'est bien entendu pas crédible à 100%, mais cette lecture a fait ressortir mon âme d'enfant. Imaginez l'arrivée d'un couple venant de la ville dans une campagne féerique, avec des maisons de toutes les couleurs, un voisin qui a des nains dans son jardin, qui sortent des parapluie quand il pleut, un tandem dont la sonnette ne sonne pas mais projette des paillettes ? Une histoire d'amour rocambolesque  et amusante entre le facteur et la propriétaire de l'auberge... Bien entendu le village de Pickwik a tout d'un village imaginaire, mais bien sympathique et, qui m'a laissée rêveuse. Un élément cependant ne cadre pas, les personnages fument en permanence ce qu'ils appellent des "bâtons", fausses cigarettes inoffensives. C'est si fréquent que cela en devient choquant  dans un livre pour enfants.

Cette atmosphère très bien décrite par l'auteur m'a donc séduite. Le gros bémol est qu'il n'y a pas vraiment de grande histoire dans ce livre. L'auteur nous narre des scènes des la vie quotidienne, des petites intrigues, mais au delà de ça il n'y a pas de grande histoire et quand on referme le roman, on se demande quand est-ce qu'il va se passer quelque chose.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Geneviève, la nouvelle arrivée. Son caractère est souvent décrit comme étant moins plaisant que les autres, car elle est sarcastique. C'est pourtant ce qui m'a plu. En effet, qui ne regarderait pas un peu de travers des voisins avec de drôles de lubies, un chat qui semble comploter contre vous... Elle m'a semblé justement très seine d'esprit et pas du tout rabat joie.

 Au final, une lecture qui me laisse perplexe. Si elle m'a enchantée par son aspect un peu féerique, elle m'a déçue par son manque d'histoire et le traitement de certains éléments.

 imaginaire 2014 n° 34    chall32 n° 8 SFFF_au_feminin petitn°9