couvEG-1ere

 

ID :

Auteur : Marien Tillet (texte), Pole Ka (illustrations) - Editions : Collectif des métiers de l'édition, Collection Dans le ventre de la baleine - Parution : 15/05/2015 - 40 pages - prix : 13 € - genre : conte, jeunesse, beau livre

 

Présentation de la maison d'édition :

Gretel a faim. Très.
Son frère est appuyé contre le mur en pain d’épices 
de la maison qu’ils ont trouvée dans la forêt.
Il a le ventre gonflé. Mais il semble bien. 

 

Mon avis :

J'aime bien l'opération La voie des Indés sur Libfly, elle me permet de découvrir des maisons d'éditions que je ne connaissais pas du tout. Cette fois-ci, je me suis laissée tenter par le Collectif des métiers de l'édition et son mystérieux "Et Gretel".

La couverture est magnifique. Très sombre, on devine en retrait le visage de la méchante sorcière de Hansel et Gretel. L'histoire s'annonce bien noire et effrayante, à nous les frissons !

Ce livre illustré est présenté comme une interprétation du conte. La connaissance du conte me semble être un pré-requis, car le texte et les images suggèrent l'histoire plus qu'ils ne la détaillent. Le conte est narré avec peu de mots, qui retrouvent leur écho dans les illustrations. Le "peu" est percutant, les mots sont choisis avec soins et sont appuyés par les dessins. Par exemple, la faim est exprimée par un représentation d'estomac. On se prend à lire à voix haute ces mots si rares, mais percutants.

Les dessins sont organiques, épithélium, coupe de crâne, adipocytes, donnent corps au texte et rendent celui-ci encore plus monstrueux. 

2015-10-25 20

Quand j'y réfléchis, bien-sûr le conte initial en lui-même est déjà angoissant : des parents qui abandonnent leurs enfants dans la forêt... qui risquent d'être mangés par une sorcière... Mais là, je trouve qu'avec la narration et les dessins, le tout est vraiment effrayant! 

Pour conclure,  Marien Tillet et Pole Ka ont réalisé un très beau petit livre, qui nous présente une nouvelle version du conte Hansel et Gretel. Même les plus grands frémiront à sa lecture. La façon de conter de Marien Tillet fait monter l'inquiétude, renforcée par les illustrations de Pole Ka. Une association réussie.

banniere585-123

11221712_10207498437687053_8662224492369189392_ngrande banniren°39